Open/Close Menu Cabinet Avocats Versailles / Avocats Paris

SOCIAL : Retraite progressive : un départ en douceur

 

Si le cumul emploi-retraite est un dispositif connu, celui de la retraite progressive l’est beaucoup moins.

Pourtant, depuis la réforme de la retraite progressive en 2014, l’intérêt des salariés en fin de carrière est grandissant.

Mais, de quoi s’agit-il?

La retraite progressive est non seulement un dispositif permettant de quitter en douceur la vie active, mais également un moyen de disposer d’une pension de retraite plus confortable.

Cumul emploi-retraite et retraite progressive, quelle différence?

La retraite progressive est un aménagement de la fin de carrière qui permet, pour les salariés ayant atteint l’âge d’ouverture aux droits à la pension de retraite, de commencer à percevoir une part de leur pension tout en travaillant à temps partiel.

Le montant de la retraite perçue pendant cette période de transition sera recalculé lors du départ définitif à la retraite.

Le cumul emploi-retraite permet uniquement de reprendre une activité rémunérée après avoir liquidé toutes ses pensions. Aucun nouveau calcul n’est établit, le montant de la pension n’a pas vocation à évoluer avec la reprise de l’activité professionnelle.

Aujourd’hui, la retraite progressive est donc le seul dispositif permettant d’améliorer le montant de la pension de retraite, une fois celle-ci liquidée, puisque la retraite sera recalculée à la fin de la période d’activité à temps partiel pour prendre en compte les trimestres et les points supplémentaires acquis durant cette période.

Pour pouvoir bénéficier de ce régime, il convient de remplir certaines conditions :

  • Etre âgé d’au moins 60 ans ;
  • Justifier d’une durée d’assurance retraite et de période reconnues équivalentes d’au moins 150 trimestres ;
  • Exercer une ou plusieurs activités salariées à temps partiels représentant une durée de travail globale comprise entre 40% et 80% de la durée de travail à temps complet.

Sont exclus de ce dispositif :

  • Les cadres au forfait-jour (pour en bénéficier il conviendra alors au préalable de signer un nouveau contrat de travail prévoyant une durée horaire de travail) ;
  • Les VRP, sauf à pouvoir justifier de la durée à temps partiel de l’activité ;
  • Les artisans taxi;
  • Les mandataires sociaux ou dirigeants de société.

Il est possible de bénéficier de ce régime tout en étant salarié à temps partiel auprès de plusieurs employeurs. Dans ce cas, la durée de travail globale est la somme des durées de travail à temps partiel de chacun des emplois occupés.

Ce dispositif mérite donc que l’on s’y intéresse car il présente un avantage pour les retraités : l’acquisition de droit supplémentaires permettant d’augmenter la pension de retraite pendant la période de retraite progressive, tout en ayant en partie liquidé ses droits.

A l’heure où la situation financière des retraités est au cœur de l’actualité, ce régime est une alternative permettant une réévaluation de la pension de retraite.

N.Perrault

 

CategorySocial
© BKP AVOCATS 2019 - DESIGNED AND POWERED BY
TAO / SENSE
- MENTIONS LEGALES / LEGAL NOTICE